Souvent fondées par des individus militants et engagés à 300 % pour leur projet, les petites associations de l’après-guerre sont parfois devenues aujourd’hui de grandes associations, désormais employeuses.

En parallèle, l’offre de formation spécifiquement dédiée à l’ESS s’est extrêmement développées, faisant converger vers elle des jeunes, de plus en plus nombreux, déterminés eux aussi à s’engager professionnellement pour changer le monde.

Mais entre ces deux générations « militantes », le dialogue est parfois compliqué. C’est que si l’ESS a évolué, le militantisme, ses facteurs, formes et objet aussi.

Découvrez les résultats de mon étude sur les formes, facteurs et objets de militantisme chez les étudiant-es en ESS, sous format court sous cette vidéo, ou – pour les plus audacieux, sous format beaucoup plus long ici !

 

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *